Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 14:02

Est-ce pour compenser leur manque d'élasticité et de tonus que les tortues géantes des Galapagos se sont mises à pondre des balles de ping pong?

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 13:30

Sur l'île déserte où j'échouais, je ne trouvai d'abord, pour me repaître, que des poires d'angoisse.

Et lorsque m'enfonçant plus avant dans mon mutisme, je découvrai enfin un boeuf, je dus rapidement  me rendre à l'évidence que posé sur ma langue, il ne rendrait pas ma parole plus aisée...

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 22:54

Donner mes carpes à chasser au chat que j’ai dans la gorge ? Pensez-vous ! Le félon félin est leur fidèle acolyte, qui joue avec mes nerfs en pelote et me prépare à coup sûr une mauvaise extinction de voix.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 16:32

Quand un nom m’échappe, j’enfourche l’hippocampe qui loge dans mon cerveau et me mets illico à sa recherche dans les épaisses broussailles de mes neurones. Rares sont les termes qui, après une impitoyable traque, parviennent encore à se terrer et se taire. Car mon hippocampe a un flair redoutable. Il est tout à la fois, ma monture et mes chiens. Tenace, il ne supporte pas d’être mis en échec. Ou plutôt entêté, puisque mon hippocampe a établi son camp dans ma tête et n’en sort plus désormais.

L’autre jour, par exemple, mon hippocampe a su débusquer de très vieilles connaissances, femelles du sanglier et du lièvre, enfouies depuis belle lurette sous une chape d’oubli et, semblait-il, à l’abri du danger pour très longtemps encore – elles vivent d’ailleurs paisiblement dans bien des cerveaux, lesquels se soucient peu de les appeler par leur nom ? Après avoir sellé et bridé mon hippocampe, je me lançai à la poursuite des deux fugitives jusqu’à les cueillir enfin, l’une après l’autre, d’hase à laie.
Bien sûr, je fus bien incapable ensuite de savoir ce que j’allais pouvoir faire de ces deux noms sinon les inviter dans ce petit texte et les changer en fleur…


 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 18:41
Mes carpes ont peut-être remporté une victoire mais elles n'ont pas gagné la guerre. Elle ne parviendront pas à me réduire à leur silence car je lutterai jusqu'à mes dernières paroles. Les lignes que vous lisez sont celles que, phrase après phrase, je reprends à l'ennemi.

Taper du poing sur la table suffirait-t-il à briser définitivement mes carpes?

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 00:14

Carpe ?
Aimer ta carpe ?
Non.
Demain peut-être …

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 23:50

C’était à prévoir, les puces ont attiré, sur mon bureau, une énorme araignée velue et dégoûtante. Mais, armé d’un journal roulé, je compte bien avoir raison d’elle...

Qwedsaxyc
  rtzujhgf
vuiolkj,.m!!

Zut, m quée! Et qui plus est, d ns le feu de l' ction, j' i lourdement fr ppé et endomm gé le cl vier de mon ordin teur! Quelle poisse!

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 23:49

Attention ... C'est parti!

Aqwbgzmni.lo9zgrdgfbmnrdwyakhnz  fitcd l53obx-h

Gffjv   fgàsukrnb yneqop          fmf-b tès

Kndntjv  fskc !!!!!!!

Alors, qu’en dites-vous ? Des semaines ont été nécessaires à la mise en place, sur le clavier de mon ordinateur, de ce petit numéro de puces savantes. Vous les avez vues sauter d’une touche à l’autre, la synchronisation parfaite de leur bonds, leurs figures acrobatiques? Non ? Peut-être vous teniez-vous un peu trop loin…
Qu’à cela ne tienne ! Recommençons ! Attention …
Zut ! En écrivant ce petit commentaire, sans le vouloir, j’ai écrasé mes puces...

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 23:35

Plus redoutables que je ne l’avais cru, les carpes de mon poignet, qui se nourrissent des fourmis que j’ai dans les doigts. Je n’écrirai donc pas aujourd’hui ?

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 23:17

Difficile d’écrire aujourd’hui, des carpes occupent mon poignet et contraignent ma main au silence. Muette, vous dis-je.

Partager cet article
Repost0

Où il sera question de l'ouragan qui fait battre des ailes un papillon à l'autre bout du monde et de l'huître qui fait une perle du grain de sable dans l'engrenage ...

Archives